Domaines abordés :
Santé publique

Secteurs abordés :
Education pour la santé Endocrinologie Environnement Médecine Prévention

Mots-clés :
alimentation en eau
grossesse
   Formation des sages-femmes
   Aciclovir
   Prévention de la transmission du VIH-1 de la mère à l’enfant dans les pays en développement
   Conduite à tenir devant un prurit en 10 points
   Les groupes sanguins
   Impact des carences nutritionnelles sur l’anémie de la femme enceinte
   Conduite à tenir devant une protéinurie
retard psychomoteur
goitre endémique


Prévention des troubles dus à la carence en iode

Les conséquences de la carence en iode sur l’organisme sont connus depuis longtemps : goitre endémique, retard intellectuel chez l’enfant

Classification des goitres selon l’OMS

Conséquences biologiques des déficits en iode

Pendant la grossesse

Chez l’enfant

Chez l’adulte

L’iodation de groupes de populations a été réalisée avec succès dans certaines zones ou pays

Un travail en partenariat a permis de proposer une solution intéressante, aisément applicable et probablement peu coûteuse

L’idée forte en est que l’apport d’iode se fera au mieux grâce à l’eau.

Pourquoi l’eau ?

Ce système a été expérimenté dans trois villages du Mali,

sur 2 645 personnes, le taux de goitres est passé de 60,9 à 44,4 % et il a été constaté une diminution par deux du risque de retard psychomoteur.

En Malaisie, outre la réduction des goitres, on a constaté la supériorité du système de iodation par l’eau sur l’apport d’iode par le sel ou l’huile iodée.


Page imprimée sur http://www.ledamed.org