Base documentaire
  Accueil > Base documentaire > Techniques anatomo-pathologiques (PCD) > Fiche 25 : ROUGE CONGO (Amylose)


  BASE DOCUMENTAIRE

Chirurgie
Gestes techniques
Gyneco/Obstetrique
Médecine
Pédiatrie
Santé publique
Secourisme d’urgence
Techniques de laboratoire
Thérapeutique
Vaccins

  FICHES TECHNIQUES

Images-exemples cytologie et anatomo-pathologie
Techniques anatomo-pathologiques (PCD)

  TRAITEMENT DE LA DOULEUR

Cours de Phnom Penh

  LEDAMED

Projet
Contacts

  TÉLÉMÉDECINE

Télémédecine

 

Imprimer

 

Fiche 25 : ROUGE CONGO (Amylose)

Technique

Déparaffinage Xylènes Alcools Eau distillée

Solution A’ * pendant 20 min.

Solution B’ * sans rincer pendant 20 min.

3 bains d’Alcool absolu Eau distillée

Hématoxyline : coloration légère

Eau courante Déshydratation par les alcools Xylènes Montage

Résultats

Substance amyloïde rose, biréfringence en lumière polarisée Noyaux bleus Fond jaune

Réactifs

Solution-mère A

Solution saturée de Chlorure de Sodium dans l’alcool à 80°

Solution de travail A’ (A utiliser dans les 15 min. après la confection)

10 ml de la solution A ajoutés à 0,1 ml d’une solution aqueuse de soude à 1%

Solution-mère B. Elle est constituée de :

1 volume de la solution A ajouté à 1 volume d’une solution saturée de Rouge Congo dans l’alcool à 80° (laisser reposer 24 heures avant usage)

Solution de travail B’ (A utiliser dans les 15 min. après la confection)

10 ml de la solution B ajouté à 0,1 ml d’une solution aqueuse de soude à 1%

Hématoxyline (commercialisée) (cf. Préambule)

Soude à 1% dans de l’eau distillée

Rouge Congo à saturation dans de l’alcool à 80°

Remarques

Utiliser un témoin d’amylose positif.

La coloration de l’amylose par le Rouge Sirius est plus évidente (voir fiche 26a).

 

Site réalisé par NetAktiv Multimédia